retour à morinie.com

Vieux lignages : les châtelains de Saint-Omer


Ce ne devait être qu'une note de bas-de-page dans l'ouvrage sur les Sainte-Aldegonde ... à parution, elle fait 500 pages ! Depuis 2002, Thomas DELVAUX glane tout ce qui traite de la Maison de Saint-Omer.

Les châtelains de Saint-Omer sont connus "de toute antiquité": leur noblesse est immémoriale. La première étude sérieuse et un tant soit peu exhaustive date du XIX° siècle par un chartiste reconnu : Arthur Giry. Cependant, celui-ci n'étudia que la branche des châtelains sans se préoccuper des cadets. Une nouvelle étude voit le jour en décembre 2007 en s'appuyant sur des recherches effectuées à Saint-Omer, Lille, Paris et dans les fonds d'archives belges (Bruxelles, Gand, Tournai, Namur et Mons en particulier). Un effort a été développé pour étudier l'ensemble de cette famille sous ses divers aspects : généalogie, statut, rôle historique, personnages marquants, architecture, faits d'armes, ...

Thomas DELVAUX a publié Le Sang des Saint-Omer en 2007.

Morinie a également publié & animé :

- 2007 : Thomas DELVAUX, Présentation de la Maison de Saint-Omer : 15 décembre 2007, conférence à l'occasion de la publication du Sang des Saint-Omer, Saint-Omer, 15 décembre 2007.

- 2008 : Thomas DELVAUX, Croisés frères et frères croisés : l'implication lignagère dans le monde croisé, conférence à l'occasion de l'Internationaal Congres ‘Tempeliers’, Ypres (Ieper), 12-13 septembre 2008.

- 2008 : Thomas DELVAUX, La famille et le clan : cohésion et rivalités dans le nord de la France, conférence à l'occasion du Colloque international de Saint-Riquier liens de parenté et lignages, Saint-Riquier, 06-07 décembre 2008.

- 2008 : Thomas DELVAUX, D'Aire puis du néant : l'assimilation au service d'un Nom, L'Oreiller du Roy - n° 2.

- 2009 : François CARON, Des châtelains de Saint-Omer à Céline Dion, dans L'Oreiller du Roy - n° 3, juin 2009, pp. 42-65.

- 2010 : Thomas DELVAUX, Croisés frères et frères croisés : l'implication lignagère dans le monde croisé, dans Militiae Christi, Ieper, 2010, pp. 231-250.

Nous vous invitons à nous indiquer toute information dont vous souhaiteriez nous faire part sur ce sujet à cette adresse.



---------------

La carrière de Pierre DUPONT


Pierre DUPONT est né à Saint-Omer avant de diriger l'orchestre de la garde républicaine. Après avoir découvert son parcours en 2004, Thomas DELVAUX s'efforce, avec l'aide de ses confrères de Morinie, de le sortir de l'oubli, en particulier dans sa ville natale. Depuis les 60 ans de la Libération, l'actualité touchant Pierre DUPONT est importante :

- 2007 : centenaire de son engagement militaire, 80 ans de sa nomination à la tête de la musique de la Garde

- 2008 : 120 ans de sa naissance

- 2012 : 80 ans de l'institutionnalisation de la sonnerie "Aux morts"

La bibliographie était assez restreinte : 150 ans de Musique à la Garde Républicaine, Paris, 1998 (épuisé). La consultation de divers fonds d'archives, tant privées qu'à la garde républicaine ou à Saint-Omer, a permis de la renouveler quelque peu :

- 2006 : Thomas DELVAUX, Les 75 ans de la sonnerie aux morts, Sous le plumet rouge, n° 111 ;

- 2006 : François CARON & Thomas DELVAUX, Les 75 ans de la sonnerie "Aux Morts", Généalogie 62, n° 92 ;

- 2007 : Thomas DELVAUX, Pierre Dupont, un Audomarois à la garde républicaine, conférence auprès de la Société Académique des Antiquaires de la Morinie, Saint-Omer, 20 janvier 2007 ;

- 2007 : Thomas DELVAUX, Pierre Dupont : quand un Audomarois entre à la garde républicaine.

- 2012 : François CARON, Thomas DELVAUX & Matthieu FONTAINE, 1932 : l'artésien Pierre Dupont nous léguait la sonnerie Aux morts, L'Oreiller du Roy - n° 6, novembre 2012, pp. 4-80.

Nous vous invitons à nous indiquer toute information dont vous souhaiteriez nous faire part sur ce sujet à cette adresse.

---------------

Prisonniers de guerre espagnols

François CARON & Matthieu FONTAINE ont co-écrit sur le sujet :

- 2006 : Les prisonniers de guerre espagnols sous l’Empire dans la Vallée de la Lys (Aire-sur-la-Lys et Saint-Venant), Généalogie 62, n° 91.

- 2007 : Les prisonniers de guerre espagnols sous l’Empire à Saint-Omer, Généalogie 62, n° 96.

- 2008 : Les prisonniers de guerre espagnols sous l’Empire à Saint-Venant, Généalogie 62, n° 99.



Nous vous invitons à nous indiquer toute information dont vous souhaiteriez nous faire part sur ce sujet à cette adresse.

---------------

Vieux lignages : les sieurs de Créquy


Autre famille en lien avec les Saint-Omer, les Créquy sont connus depuis le Haut-Moyen-Age. Lignage particulièrement important : ses descendants ont obtenu les plus hautes charges de la monarchie. La littérature concernant cette famille est très importante, bien que de qualité très inégale.

On pourra lire avec intérêt sur ce sujet :

- 2006 : Thomas DELVAUX, La légende de Raoul de Créquy

- 2007 : Thomas DELVAUX, Petite histoire des Créquy

- 2007 : François CARON, Un créquier dans une église du Ponthieu : les Marcotte descendants des comtes de Ponthieu ?, L'Oreiller du Roy - n° 2, décembre 2008, pp. 107-119.

- 2008 : Thomas DELVAUX, Le souci dynastique chez les Créquy, L'Oreiller du Roy - n° 1, juin 2008, pp. 28-48.

- 2009 : François CARON, Un créquier et trois pommes de pin : de la greffe au collage (ou Notes sur les familles Zylof, Créquy et Wandonne en Flandre maritime), L'Oreiller du Roy - n° 4, décembre 2009, pp. 95-160.

Thomas DELVAUX a également animé :

- 2009 : "Hauts Pays" et unions dynastiques : aux origines de la pairie de Lesdiguières, conférence à l'occasion de la 3° Journée du Connétable, Lesdiguières, 12 juillet 2009.

Nous vous invitons à nous indiquer toute information dont vous souhaiteriez nous faire part sur ce sujet à cette adresse.

---------------

Chapitres nobles de chanoinesses


Tout comme pour les châtelains de Saint-Omer de Thomas DELVAUX, ce ne devait être qu'une note de bas-de-page dans l'ouvrage sur les Sainte-Aldegonde ... Depuis 2003, François CARON glane tout ce qui traite des chapitres nobles de chanoinesses dans la région.

Si son étude prosopographique porte plus particulièrement sur le chapitre de Sainte-Aldegonde à Maubeuge, ses recherches l'ont aussi porté à aborder les chapitres de Sainte-Waudru à Mons ou Sainte-Gertrude à Nivelles. Au passage, François CARON a également été amené à s’intéresser à des sujets tels que les preuves de noblesse sous l’Ancien Régime, l’endogamie nobiliaire et les faussaires de généalogies nobles.

Sur cette thématique, François CARON a publié et animé :

- 2004 : Entre noblesse et dévotion, aspects prosopographiques du Chapitre noble des chanoinesses de Sainte-Aldegonde à Maubeuge, Auditorium de Saint-Omer, communication à l’occasion du 45ème congrès de la Fédération des Sociétés savantes du Nord de la France, 17 octobre 2004.

- 2005 : Entre noblesse et dévotion, origines et vie quotidienne des chanoinesses de Sainte-Aldegonde du Chapitre noble de Maubeuge, communication auprès de la Société Archéologique et Historique de l’Arrondissement d’Avesnes, 30 janvier 2005.

- 2005 : Entre noblesse et dévotion, aspects prosopographiques du Chapitre noble des chanoinesses de Sainte-Aldegonde à Maubeuge, "La vie religieuse (formation, culte, réalisations, bâtiments) dans la région du Nord", actes du 45ème congrès de la Fédération des Sociétés savantes du Nord de la France, Mémoires de la Société Académique des Antiquaires de la Morinie, tome 43, 3ème trimestre 2005, pp. 9-20.

- 2010 : Entre noblesse et dévotion, aspects prosopographiques du Chapitre noble des chanoinesses de Sainte-Aldegonde à Maubeuge, L'Oreiller du Roy - n° 5, pp. 18-57.

Nous vous invitons à nous indiquer toute information dont vous souhaiteriez nous faire part sur ce sujet à cette adresse.

---------------

Les mythes familiaux


Thomas DELVAUX a animé de nombreuses conférences sur cette thématique de recherche depuis 3 ans :

- La fidélité à l'épreuve de la frontière : chevaux de Troie et diplomatie dans le nord de la France, conférence à l'occasion du Colloque international de Saint-Riquier seigneur et vassal, Saint-Riquier, 05-06 décembre 2009.

- Anthropogonie mythologique du lignage : le temps de l'immémorialité, conférence à l'occasion du Colloque international réalisé en collaboration avec l'université Sapientia de Rome Réception de l'Antiquité, Roma, 09-16 décembre 2009.

- Ulysse en Ithaque : de l'imaginaire mythologique à l'épopée dynastique. La légende de l'éternel retour du héros dans la littérature médiévale artésienne, conférence à l'occasion du Colloque international réalisé en collaboration avec l'Università degli Studi di Firenze (Florence) Les mythes fondateurs de l'Europe, Firenze, 27 novembre-05 décembre 2010.

- Les mentalités au 16e siècle entre héritages et réécritures : l'introspection des pairs de France et de leurs lignages, Arras, 04 mai 2011.

- Quelles origines pour l'Occident du XVI° siècle ? Héritage mythologique et science religieuse aux confins de la connaissance, conférence à l'occasion du Colloque international Mythe et Histoire organisé à Évora (Portugal) les 24, 25 et 26 octobre 2011.

- Construction et usage des mythes familiaux : imaginaire ou réalité ?, conférence auprès de la Société Académique des Antiquaires de la Morinie, Saint-Omer, 14 mai 2012.

Ces recherches ont abouti à la publication d'une étude intitulée : - Souvenir de parchemins : l'histoire écrite par nos ancêtres, Arras, 2016. Nous vous invitons à nous indiquer toute information dont vous souhaiteriez nous faire part sur ce sujet à cette adresse.

---------------

L'héraldique


A la périphérie de l'histoire et de la généalogie se trouve l'héraldique. Science auxiliaire assez obscure au premier abord, elle paye fort le prix d'un vocabulaire précis mais souffrant d'une image de jargon incompréhensible au non-initié. Morinie s'efforce de mieux faire comprendre cette discipline :

- 2003 : Thomas DELVAUX, Les débuts de l’héraldique audomaroise, conférence auprès de la Société Académique des Antiquaires de la Morinie, Saint-Omer, 28 mars 2003.

- 2004 : François CARON, L’héraldique, une rencontre, communication auprès du Cercle Généalogique de Maisons-Alfort, 21 novembre 2004.

- 2007 : Thomas DELVAUX, Les armoiries de La Taille : 800 ans d'une histoire de famille, conférence à l'occasion de la "Taillade" (réunion des descendants de Martin de La Taille), Bondaroy, 02 juin 2007.

Nous vous invitons à nous indiquer toute information dont vous souhaiteriez nous faire part sur ce sujet à cette adresse.

---------------

Vieux lignages : les Sainte-Aldegonde


Les meilleures études jusqu'à présent demeurent la thèse d'Alain DERVILLE (mais il ne se concentre que sur l'analyse de la ville de Saint-Omer et jusqu'en 1400 : les Sainte-Aldegonde ne sont donc présents qu'épisodiquement et on ne les trouve que lors de leur période bourgeoise) et le crayon généalogique développé par Michel Champagne dans ses Mélanges généalogiques (mais il ignore hélas les nombreux bâtards de la famille).

Voulant aller au-delà de ces études, nos recherches actuelles s'attèlent à l'ensemble de la famille, du XII° au XX° siècle. Tant du fin fond de la Picardie que jusqu'aux confins de la Sibérie, de la vallée de la Loire à l’Angleterre, les Sainte-Aldegonde sont étudiés qu'ils soient sous les ors de République ou perdus dans la campagne picarde, nous nous efforçons de rattacher des branches longtemps isolées (branche boulonnaise, ou de la Somme).

François CARON & Thomas DELVAUX ont d'ors et déjà publié :

- La famille Sainte-Aldegonde



Nous vous invitons à nous indiquer toute information dont vous souhaiteriez nous faire part sur ce sujet à cette adresse.